Rocroy Saint-Vincent de Paul
Établissement catholique d’enseignement sous contrat d’association avec l’état – Paris
106 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris
01 44 63 18 00
 

Histoire

Groupe scolaire

Notre établissement a une longue histoire

NOUS EN SOMMES DONC DÉPOSITAIRES AVEC FIERTÉ ET CELLE-CI CONTINUE À INSPIRER NOTRE CRÉATIVITÉ PÉDAGOGIQUE ET ÉDUCATIVE

Histoire de Rocroy Saint-Vincent de Paul

1871

1871

1871

En 1871, l’abbé Berthe vint installer son pensionnat Saint Léon rue de Rocroy

1877

1877

1877

En 1877 l’abbé Cabrilie, curé de Saint Vincent de Paul, attira l’attention de l’abbé Berthe sur deux immeubles situés au 106 et 108 rue du faubourg Poissonnière. Cet ensemble immobilier était une maison du 17ème siècle ayant appartenu sous la révolution au baron Dietrich, écrivain, musicien, minéralogiste, premier maire constitutionnel de Strasbourg. On raconte que Rouger de Lisle chanta dans cette maison pour la première fois la Marseillaise.

C’est ainsi que l’Ecole Rocroy Saint Léon ouvrait ses portes en 1877 avec 142 élèves.

1898

1898

1898

En 1898 l’Etablissement comptait 280 élèves. Celui-ci accueillait alors des internes soumis à une stricte discipline. Le port de l’uniforme était obligatoire jusqu’en Quatrième.

Des anciens élèves créent en 1898, l’Association des Anciens élèves, année durant laquelle André Maginot fît sa première communion.

1903

1903

1903

En 1903 l’Oratoire rentre en force à Rocroy Saint Léon avec l’abbé Gautier, le Père Megrot et le Père Pouget. Il est à noter que les cours de dessin, de chant, de piano, de hautbois, de violon ainsi que l’escrime et l’équitation y sont à l’honneur.

La première guerre mondiale apporta des troubles dans le fonctionnement de l’Etablissement avec la mobilisation de plusieurs responsables, dont le Père Megrot.

76 élèves y perdirent la vie et une plaque dans le couloir principal porte leurs noms.

Au cours des années suivantes, la marche de Rocroy reste sans problèmes, ponctuée par les messes, de rentrée, les fêtes de Saint Charlemagne, les Communions solennelles, les séjours au Treport, les défilés pour la fête de Sainte Jeanne d’Arc et les distributions des prix.

1931

1931

1931

En 1931, le Père Marcel Lacroix succède au Père Gautier, décédé. Dans les années qui suivirent l’internat disparut, un bâtiment fût construit sur trois étages dans la cour supérieure. L’effectif atteint alors 500 élèves.

L’association des anciens élèves reste toujours vivace, le Banquet annuel se tenant au réfectoire.

Avec la Seconde guerre mondiale de nouveau l’Etablissement est désorganisé : des garçons parent en province, certains sont faits prisonniers et plus de 20 élèves tombent au champ d’honneur dont Guy de Larigaudie, le routier légendaire dont le livre « Etoile au grand large » servit de chevet à toute une génération de jeunes.

rocroysvp guy de larigaudie - Rocroy Saint-Vincent de Paul

1945

1945

En 1945 Rocroy Saint-Léon compte de nouveau 600 élèves.

L’Association des anciens élèves compte quant à elle plus de 400 membres.

1959

1959

En 1959, le Père Hugonin est désigné par l’Oratoire pour reprendre la direction de l’Etablissement.

Les cours élémentaires de l’Ecole deviennent mixte en 1960 et en 1961 Rocroy Saint-Léon passe avec l’Etat un Contrat d’association comme la loi le permet.

Puis les classes de Terminale deviennent mixtes.

1969

1969

1969

En 1969 l’Oratoire prend la décision de se retirer, la direction est alors confiée au Père Salles du diocèse de Mende.

Les locaux du 106 rue du Faubourg Poissonnière sont alors bien étroits pour accueillir les 850 élèves.

De nombreux travaux sont donc entrepris pour gagner de la place. La Chapelle elle-même est aménagée dans ce but et un deuxième laboratoire de Sciences est créé.
Le réfectoire est remis à neuf.

1977

1977

1977

En 1977 Rocroy Saint-Léon a 100 ans et de nombreux anciens élèves viennent visiter leur ancien établissement.

2009

2009

En 2009 aura lieu la fusion avec Saint-Vincent de Paul.

Rocroy perd alors sa dénomination « Saint Léon » pour récupérer « Saint-Vincent ». Le nom devient donc : »Rocroy Saint-Vincent de Paul ». Un site supplémentaire est investi rue Petrelle dans le 9ème arrondissement permettant ainsi aux élèves de Première et de Terminale de s’y retrouver. Messieurs Corbin, Boralevi, Madame Morel, Monsieur Gourgues puis madame Blondeau dirigent alors l’Etablissement.

L’aventure continue !

Dates et évènements rédigés en 1977 par monsieur Bernard Cadou, Vice-président de l’Association Amicale des Anciens Elèves de l’Ecole Rocroy Saint-Léon, sont largement tirés de la revue du Centenaire.

INFORMATION


L’ÉTABLISSEMENT EST FERMÉ
DU 13 JUILLET, 17H, AU 26 AOÛT, 9H

Pour toutes demandes d’inscriptions
et uniquement dans ce cas
merci de contacter par SMS
le 07 80 90 14 84

Nous vous répondrons
dans les meilleurs délais.

Rocroy Saint-Vincent de Paul